Par aires thérapeutiques
Neurologie

www.scenesdunpso.fr Trois comédiens interprètent avec humour, réalisme et émotion des scènes de vie issues de rencontres avec des patients atteints de psoriasis

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permet de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay

Ophtamologie

www.dmlainfo.fr Patients, proches, aidants, apprenez-en plus sur la DMLA

Dermatologie

http://www.bienvivremapeau.fr/ Des informations sur l’urticaire et le psoriasis pour comprendre l'impact sur la vie quotidienne avec des outils de sensibilisation et d’évaluation pour améliorer le suivi du patient.

Autres sites

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes malades, handicapées.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France.

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

www.envisage-vieillissement.fr Portail web partenaire des professionnels de santé au quotidien pour les accompagner dans la prise en charge de la personne âgée et favoriser le bien vieillir. Informations, ressources documentaires, agenda congrès, générateur de présentations et fiches conseils pour faire évoluer les pratiques.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

www.viaopta.fr Viaopta™ est un site réalisé avec des ophtalmologistes pour des ophtalmologistes. Il contient differents services tel que la Retinabase (bibliothèque en ligne d'imagerie multimodale), le calendrier des congrès, l'Oeil 3D et aussi des informations pratiques sur l'exercice de l'ophtalmologie.

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permets de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay.

Vous accompagnez une personne malade ou dépendante ?

Proches, aidants : ce site vous est dédié.

Merci d’avoir noté cette page

Désolé, vous avez déjà voté pour cette page.

Jean, proche de personnes malades

Retranscription du témoignage de Jean

L’intervieweuse

Bonjour Jean. Je crois que vous avez côtoyé des personnes atteintes de cancer. C’est bien cela ?

Jean

En fait, on a travaillé longtemps ensemble, et puis aujourd’hui, ils sont malades et j’ai gardé des relations amicales, vraiment très, très proches avec eux puis avec leurs épouses. C’est très difficile, on marche sur des œufs en permanence, parce qu’on est presque soi-même plus affecté moralement qu’eux-mêmes qui font toujours preuve d’un grand courage et qui affichent une espérance, même si je pense, ils dissimulent un peu leurs angoisses.

L’intervieweuse

Quand vous vous définissez comme proche, ça veut dire que vous les avez accompagnés un petit peu dans la maladie ? Vous les accompagnez chez le médecin ? Quelle forme ça a pris cette proximité ?

Jean

On reste en contact en permanence. Je les appelle quand ils sont actuellement en traitement. Quand j’ai la possibilité, je les emmène moi-même, enfin j’en emmène un à l’hôpital.

L’intervieweuse

C’est eux-mêmes qui vous ont appris leur maladie ou ça s’est fait au détour d’un arrêt de travail ? Comment ça s’est passé ?

Jean

Non, c’est eux-mêmes qui m’ont appris leur maladie. Tout d’abord, ils nous cachaient la gravité de la situation.

L’intervieweuse

Et c’est qu’ensuite, peu à peu, que vous vous êtes aperçu que c’était plus difficile que prévu.

Jean

Il nous a ménagés, parce qu’au départ, il nous a dit que c’était juste… Puis en fait, il s’est avéré que c’est inopérable, et donc je crois qu’il fait preuve de beaucoup de lucidité. On est complètement, nous autres, proches, désemparés.

L’intervieweuse

Donc c’est difficile pour vous à surmonter comme épreuve.

Jean

C’est difficile, et puis on ne peut pas se laisser aller trop à la tristesse en leur présence. Parce qu’on ne veut pas les affecter. On essaye de les soutenir, d’être détachés, de parler d’autres choses.

L’intervieweuse

Quand vous parlez avec eux, vous évitez le sujet ?

Jean

On parle toujours un petit peu, au départ, de ce qu’il se passe, de ce qu’il va se passer, les traitements, si c’est difficile, s’il le supporte bien, s’il ne s’ennuie pas trop. Puis ensuite, une fois que le sujet a été abordé, on parle tout à fait d’autre chose. Moi, je suis un ami proche, mais je ne suis pas de la famille. C'est-à-dire qu’on va pouvoir me dire des choses qu’on ne dira pas à sa famille parce qu’on ne veut pas les désespérer. Donc moi, je suis peut-être plus au courant de la situation que certains membres de la famille, surtout des enfants. Parce que si on ne veut pas désespérer les enfants il ne faut pas que ça se transforme, chaque réunion de famille, en crise de larmes puis en désespoir. Alors qu’avec moi, on va pouvoir parler de choses, libérer ses angoisses, et puis après, parler de toute autre chose, parler de la vie de tous les jours. Je crois que c’est important de le souligner.

Pour finir, en tant que proches, souvent on est là pour écouter, parce qu’ils ont des choses à nous dire. Ils ont des choses à dire qu’ils ne peuvent pas dire, que ce soit à leur médecin ou à leurs soignants, et on n’est pas là pour en rajouter.

L’intervieweuse

L’écoute au sens de quelqu’un à qui se confier.

Jean

Exactement.

L’intervieweuse

Jean.

Jean

Alors moi, c’est un message que je voudrais passer aux médecins. C’est-à-dire que je sais qu’il faut toujours garder une porte ouverte pour l’espoir avec les patients, mais à un moment donné, il faut préparer les familles, parce que les familles n’ont pas le même comportement si elles savent que l’issue fatale est proche, surtout entre époux et épouse, entre mari et femme, il y a des choses qui peuvent être reprochées, qui ne seront pas reprochées si un des conjoints sait que ça ne va pas bien se finir. Voilà, c’est tout ce que je voulais ajouter.

L’intervieweuse

Merci.

Jean

C’est moi qui vous remercie.

Plan du site

Mise à jour : 24 sept. 2018

Generation-Proches