Par aires thérapeutiques
Neurologie

www.scenesdunpso.fr Trois comédiens interprètent avec humour, réalisme et émotion des scènes de vie issues de rencontres avec des patients atteints de psoriasis

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permet de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay

Ophtamologie

www.dmlainfo.fr Patients, proches, aidants, apprenez-en plus sur la DMLA

Dermatologie

http://www.bienvivremapeau.fr/ Des informations sur l’urticaire et le psoriasis pour comprendre l'impact sur la vie quotidienne avec des outils de sensibilisation et d’évaluation pour améliorer le suivi du patient.

Autres sites

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes malades, handicapées.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France.

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

www.envisage-vieillissement.fr Portail web partenaire des professionnels de santé au quotidien pour les accompagner dans la prise en charge de la personne âgée et favoriser le bien vieillir. Informations, ressources documentaires, agenda congrès, générateur de présentations et fiches conseils pour faire évoluer les pratiques.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

www.viaopta.fr Viaopta™ est un site réalisé avec des ophtalmologistes pour des ophtalmologistes. Il contient differents services tel que la Retinabase (bibliothèque en ligne d'imagerie multimodale), le calendrier des congrès, l'Oeil 3D et aussi des informations pratiques sur l'exercice de l'ophtalmologie.

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permets de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay.

Vous accompagnez une personne malade ou dépendante ?

Proches, aidants : ce site vous est dédié.

Merci d’avoir noté cette page

Désolé, vous avez déjà voté pour cette page.

Que faire, que penser quand un de nos proches, malade, refuse le traitement qui lui est proposé ?

Il arrive qu’un malade refuse le traitement qui lui est proposé, laissant parents et amis sidérés, déconcertés, perplexes, souvent révoltés, presque toujours culpabilisés.

Que l’entourage accepte ce choix et il se sent coupable d’abandonner l’être aimé à son sort qu’il le refuse et il craint de s’opposer injustement à un désir légitime.

Quelle position prendre pour aider vraiment un proche à vivre son présent avec la maladie, à faire ses choix et suivre sa trajectoire personnelle avec un maximum d’autonomie ?

Le refus de soins du malade impose, presque toujours à l’entourage, une profonde souffrance, à l’origine de mouvements de colère ou même de désespoir

Car le refus de se soigner du malade  :

  • Place brutalement ses proches face à une situation qu’ils redoutaient et repoussaient afin de vivre plus paisiblement le présent.
  • Les prive d’un combat qui portait leurs espoirs de guérison et de vie meilleure.
  • Leur donne le sentiment d’une trahison quand le malade renonce seul au combat, rompant l’alliance scellée contre la maladie.

Penser que tous les refus de traitement ne présentent pas la même gravité et ne sont pas portés par le même sens

L’absence du traitement proposé va t-elle :

  • Provoquer une rechute (qui peut devenir une source de prise de conscience et faire changer d’avis le malade) ?
  • Faire évoluer un handicap qui aurait pu être évité ?
  • Accélérer une fin inéluctable et éviter peut-être des souffrances que le malade redoute d’affronter ? 

Chercher à comprendre pour accepter ou contrer ce refus

Les raisons de refus de soins sont nombreuses et les proches ne pourront accepter ce choix ou aider le patient à y renoncer que s’ils en comprennent au moins en partie les fondements.

Dans quelle position se place le malade ?

  • A-t-il saisi toutes les informations données par son médecin ?
  • Est-il animé par la peur ?
  • A-t-il des préjugés sur certains types de médicaments ou de traitements ?
  • Veut-il arrêter un traitement en cours parce qu’il le trouve pénible et qu’il ne se sent plus la force de l’affronter ?
  • Après de nombreux aléas médicaux traverse-t-il une phase dépressive ?
  • Refuse-t-il l’idée d’être malade et préfère t-il nier sa maladie ? 

Son refus peut n’être qu’une attitude superficielle.

  • A-t-il l’habitude de s’opposer ?
  • A t-il le sentiment que le refus reste sa seule liberté ?
  • Cherche-il à inquiéter un peu plus son entourage pour le mobiliser d’avantage autour de lui ?
  • Par ce choix tente-t-il de lutter maladroitement contre son angoisse en déplaçant la cause de celle-ci.

Mais rechercher les motivations du malade et évaluer leur bien fondé est une tâche difficile pour l’entourage qui n’en a pas tous les moyens

La famille et les amis n’ont pas, pour la plupart, les éléments qui leur permettraient de comprendre l’ensemble de la situation et de conseiller valablement le malade.

  • Ils n’ont connaissance des éléments de la santé du malade qu’à travers ses dires.
  • Ils n’ont pas accès au dossier médical.
  • Ils n’ont pas les connaissances médicales suffisantes pour évaluer l’évolution de la   maladie et celle des traitements à envisager.
  • Ils ont trop souvent tendance à amplifier des rumeurs ou des craintes injustifiées.
  • Ils sont eux-mêmes dans la subjectivité de leurs aspirations face à la situation.

Face au refus de soin, établir le dialogue doit pouvoir permettre au patient et à son entourage  une meilleure approche des enjeux thérapeutiques et des raisons du choix du malade.

La compréhension réciproque qui en découle permettra à chacun des acteurs d’être au clair sur ses propres motivations et celles de l’autre, mais aussi sur les raisons de la démarche suivie pour accompagner le patient.

Ainsi le malade et ses proches pourront être d’avantage en paix avec eux-mêmes et assumeront plus sereinement et avec moins de culpabilité les événements à venir.

Auteur :

Josiane Patin-Ferrey, psychologue

Plan du site

Mise à jour : 24 sept. 2018

Generation-Proches