Par aires thérapeutiques
Neurologie

www.scenesdunpso.fr Trois comédiens interprètent avec humour, réalisme et émotion des scènes de vie issues de rencontres avec des patients atteints de psoriasis

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permet de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay

Ophtamologie

www.dmlainfo.fr Patients, proches, aidants, apprenez-en plus sur la DMLA

Dermatologie

http://www.bienvivremapeau.fr/ Des informations sur l’urticaire et le psoriasis pour comprendre l'impact sur la vie quotidienne avec des outils de sensibilisation et d’évaluation pour améliorer le suivi du patient.

Autres sites

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes malades, handicapées.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France.

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis France

Youtube S’abonner à la chaine Youtube de Novartis France.

www.envisage-vieillissement.fr Portail web partenaire des professionnels de santé au quotidien pour les accompagner dans la prise en charge de la personne âgée et favoriser le bien vieillir. Informations, ressources documentaires, agenda congrès, générateur de présentations et fiches conseils pour faire évoluer les pratiques.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

www.viaopta.fr Viaopta™ est un site réalisé avec des ophtalmologistes pour des ophtalmologistes. Il contient differents services tel que la Retinabase (bibliothèque en ligne d'imagerie multimodale), le calendrier des congrès, l'Oeil 3D et aussi des informations pratiques sur l'exercice de l'ophtalmologie.

www.mukk.fr Site pour présenter l'application smartphone MUKK et ses principales fonctionnalités. Il permets de renvoyer vers les plateformes de téléchargement: AppleStore et GooglePlay.

Vous accompagnez une personne malade ou dépendante ?

Proches, aidants : ce site vous est dédié.

Merci d’avoir noté cette page

Désolé, vous avez déjà voté pour cette page.

Placement en institution : une décision difficile à prendre

Le maintien à domicile de votre proche n'est plus possible, ou plus souhaitable. La décision du placement en institution peut se révéler très pénible à prendre, pour vous comme pour lui. Tentez de faire des choix dans le calme et la concertation. La souffrance de la rupture sera ainsi moins aiguë et les chances d'une bonne adaptation de votre proche à l'institution, augmentées.

Une obligation ou un choix

L'entrée et le placement en institution d'une personne malade, âgée ou dépendante s'avère la plupart du temps nécessaire lorsque :

  • l'état de la personne se dégrade fortement : elle perd son autonomie physique ou mentale,
  • son environnement ne répond plus à ses besoins : elle est isolée, son habitat est inadapté, les aides à domicile manquent…
  • en tant qu'aidant, vous avez atteint vos limites : vous ne savez plus comment vous occuper de votre proche, vous êtes « à bout »…

La décision suit généralement l'épuisement de toutes les solutions du maintien à domicile. L'entrée en institution peut également s'envisager sans nécessité absolue. Elle est alors motivée par la possibilité de rompre l'isolement, s'assurer de la permanence de sécurité, de soutien et de soins professionnels… Cette situation de « choix » est la meilleure possible. Bien souvent, l'institutionnalisation reste une « idée » jusqu'à un événement déclencheur. Par exemple, le conjoint décède ou la personne chute alors qu'elle est seule.

Evitez la situation de crise

Trop souvent, la décision du placement en établissement est prise lorsque la situation est devenue intenable ou urgente. Au pied du mur, difficile d'éviter les choix précipités et les déchirements familiaux… Réduisez ce risque en anticipant au maximum. Evaluez régulièrement l'état de santé de votre proche et l'adéquation de son environnement et de son habitat. Sollicitez l'aide de professionnels (CLIC, médecin traitant, assistante sociale, infirmier …). Si vous êtes épuisé(e), trouvez une solution de répit pour faire le point.

Une décision collégiale

Même si elles savent que c’est la meilleure solution, même si elles n’y sont pas foncièrement opposées, les personnes âgées prennent rarement elles-mêmes la décision d’entrer en institution. C’est un tel bouleversement ! Vous devrez immanquablement énoncer vous-même ce projet. Si votre proche est encore capable de faire un choix, il ne faut pas prendre de décision à sa place et éviter de la prendre seul(e). Convoquez toutes les personnes impliquées et compétentes : votre proche, le reste de la famille, le médecin, l’assistante sociale, etc. Evoquez ensemble clairement les raisons pour lesquelles cette option peut être préférable.

Abandon, mouroir… opposez le concret à l’imaginaire

Même en l’absence d’alternative, prendre la décision de ‘placer’ un proche en institution est une responsabilité difficile. Les doutes, la culpabilité, le sentiment d’échec qui peuvent l’entourer se révèlent très éprouvants. Vous pouvez avoir l’impression que vous « n’en avez pas fait assez », que vous « abandonnez » votre proche. Pour surmonter plus sereinement ce moment douloureux  :

  • Evitez les gens, même dans votre famille, qui vous blâment et vous culpabilisent alors qu’ils ne savent rien de votre situation,
  • Tentez de garder du recul face à un chantage affectif de votre proche,
  • Avant l’entrée, visitez l’établissement, rencontrez le personnel soignant  : vous envisagerez vos relations avec eux plus sereinement,
  • Prenez appui sur vos vrais amis, un psychologue ou un groupe de soutien aux aidants.

Gérer la culpabilité

Même en l’absence d’alternative, prendre la décision de « placer » un proche en institution est une responsabilité difficile. Les doutes, la culpabilité, le sentiment d’échec qui peuvent l’entourer se révèlent très éprouvants. Vous pouvez avoir l’impression que vous « n’en avez pas fait assez », que vous « abandonnez » votre proche. Pour surmonter plus sereinement ce moment douloureux  :

  • Evitez les gens, même dans votre famille, qui vous blâment et vous culpabilisent alors qu’ils ne savent rien de votre situation,
  • Tentez de garder du recul face à un chantage affectif de votre proche,
  • Avant l’entrée, visitez l’établissement, rencontrez le personnel soignant : vous envisagerez vos relations avec eux plus sereinement,
  • Prenez appui sur vos vrais amis, un psychologue ou un groupe de soutien aux aidants.
Auteur :

Emmanuelle Manck, rédactrice

Plan du site

Mise à jour : 24 sept. 2018

Generation-Proches